Rendez-vous sur mon nouveau blog : http://audrey-laure.blogspot.com

See you on my new blog : http://audrey-laure.blogspot.com



Pour afficher les photographies en taille réelle, cliquez dessus.
To display the pictures at real size, click on them.






vendredi 6 juin 2008

Les margouillats...

La Réunion est peuplée de charmants petits êtres appelés « margouillats ». Il y en a dans beaucoup de cases créoles… Évidemment, je n’ai pas été épargnée, et j’ai un petit locataire jaune chez moi. Je trouve les margouillats mignons, mais ça me plaît moins qu’ils rôdent autour de moi quand je dors. Je n’aime pas l’idée que l’on vienne me ramper dessus lorsque je suis au pays des rêves.

Chez moi, le plafond et les murs sont blancs, et quand j’ai vu pour la première fois mon colocataire (le margouillat qui loge chez moi, et qui ne paye pas son loyer soit dit en passant, je suis vraiment trop gentille avec lui) au plafond, je faisais une fixation. On ne voyait que lui. J’allumais la lumière toutes les minutes pour vérifier qu’il ne s’approchait pas trop près de moi, et surtout, qu’il restait au plafond…Je ne vous dis pas les nuits que j’ai passées au début… En plus, il faisait du bruit, une sorte de claquement.
Puis, j’ai commencé à avoir confiance, on m’avait dit que les margouillats étaient inoffensifs et qu’ils restaient au plafond. Sauf qu’un jour, j’ai senti une substance bizarre me tomber dessus pendant la nuit. Je me suis levée en quatrième vitesse, j’ai allumé la lumière, et qu’ai-je vu, pile au-dessus de moi ? Monsieur le margouillat qui m’avait déféqué dessus… J’étais trop écœurée. En plus, les margouillats ne restent pas toujours au plafond, j’en ai vu un courir sur le sol. Et mon matelas est à même le sol…
Mais bon, je me suis habituée à la présence de “mon” margouillat, il ne me dérange plus. Même que des fois, je lui parle. Nous cohabitons donc en paix.

Sauf que dernièrement, Adeline m’a dit qu’elle a retrouvé deux margouillats morts dans son paquet de céréales. En plus, elle les a gardés dans un pot en verre, sacrée elle (jusqu’à ce que ses coloc’s lui demandent qu’elle s’en débarrasse). De toute façon, je mets toute ma nourriture dans des sacs fermés, et je mets le sucre au frigo, sinon c’est l’invasion de fourmis (qui apparaissent comme par magie dès qu’un peu de nourriture pointe son nez).

(sur la photo, c'est "mon" margouillat").

________________________________________________________


On the Réunion island, there are lovely small beings called “margouillat”. I didn’t find any English translation for it, it’s a kind of lizard, or gecko. They are present in many houses here, and of course, at my place too. I thus have a small yellow inhabitant at home. I think margouillats are cute, but I don’t like when they are wandering around me while I’m sleeping. I don’t really bear the idea of something crawling on me while I’m “to the dreams’ country”.

At home, the ceiling and the walls are white, and when I saw my flatmate for the first time (my flatmate is the margouillat, it doesn’t pay the rent, I’m too nice) on the ceiling, I was obsessed by its presence. We saw nothing but it. I put the light on each minute in order to check that it was not to close to me, and above all, that it stayed on the ceiling. I let you imagine how well I slept the first nights… On top of that, they are noisy, they produce a sound like a kind of snapping or clucking.
Then, I started to feel confident, I was told that margouillats are inoffensive and that they stay on the ceiling. But, one night, I felt a strange substance falling on my hand. I woke up at top speed, opened the light, and what did I saw just above my bed on the ceiling ? A margouillat, of course ! Erk, this one had just defecated on me ! I was disgusted. On top of that, the margouillats do not stay all the time on the ceiling, I saw one on the floor (and my mattress is directly on the floor).
Nevertheless, little by little, I felt more confident and I got used to the presence of a margouillat at home. I’m not disturbed anymore. I even speak to it sometimes. We are living in peace together… ;o)

Lately, Adeline told me she found two dead margouillats in her cereals’ box. She kept them in a jar, that crazy girl. Until her flatmates asked her to get rid of them. Anyway I don’t care, I put all my food in plastic bags, because if not, hundreds of ants come magically.

On the picture, it's "my"margouillat".

6 Comments:

Le Séb said...

Salut toi ,

Oh ben en plus c est une femelle qui est pleine ... tu vas avoir plein de ti petit margouillat bientôt qui vont galoper partout ... trop mimi...

Pour info: les premières baleines sont arrivées ... A quand une sortie bateau pour les voir ...

bises Séb

nath said...

et le bisou??? je t'avais demandé de lui faire un bisou à ton margouillat!!

Le Séb said...

salut vous,

Réponse par mail pour les sorties bateau.. tiens moi au courant ...
bises et bon week end ..

Audrey-Laure said...

@Nathalie : j'ai essayé, mais il était trop haut. ;)
@Séb : ah non, elle va faire ses bébés ailleurs, ce n'est pas une maternité pour margouillats chez moi. Ceci dit, l'autre jour j'ai vu une famille de margouillats, avec des bébés. C'était sur le plafond de la terrasse d'un restau. Ils étaient au-dessus de nos têtes.

caro said...

coucou! ici on a les memes, sauf qu'ils sont appeles Guecco! J'en avais meme un chez moi pourtant j'habitais au 6eme etage! Mais tu sais on dit que c'est bien parce que ca se nourrit de moustiques et donc ca te protege des envahisseurs plus offensifs! Sinon pareil pour les fourmis des apparitions soudaines et massives d'autoroutes a 4 voies j'avoue que j'ai passe pas mal de temps a les observer quand je revisais et elles raffolent de chocolat!

Audrey-Laure said...

@Caroline : oui apparemment ils se nourrissent de moustiques. Quoique j'ai de la chance, dans mon quartier il n'y en a pas trop, alors qu'ailleurs à la Réunion c'est l'invasion.
Concernant les fourmis, je vois que tu t'amuses bien pendant tes révisions ! N'empêche, c'est dingue de ne pas savoir d'où elles sortent comme ça.
En plus tu partages ton chocolat avec elles. Non, vraiment, tu es trop gentill... ;o)